J’enseigne des stages et cours de Hormone Yoga Thérapie de Dinah Rodrigues, pour les femmes.

Je suis formée et certifié par Dinah Rodrigues en Hormone Yoga Thérapie.  Cette méthode naturelle a été conçue par Dinah Rodrigues, il y a une trentaine d’années au Brésil. Elle vise à rétablir l’équilibre du système hormonal des femmes.  Dinah a mis une vingtaine d’années à parfaire cette technique et elle a suivie ses élèves de près afin de documenter les divers cas d’études, tout en travaillant avec le soutien de médecins et des chercheurs de l’Université de Sao Paolo.

L’HYT est inspirée du Kundalini Yoga, Hatha Yoga, Yoga Nidra et une technique tibétaine de circulation d’énergie. Des postures statiques et dynamiques sont associées à une respiration puissante  afin de stimuler et rééquilibrer les principales glandes responsables des sécrétions hormonales: l’hypophyse, la thyroïde les ovaires, et dans une moindre mesure les surrénales.

Les effets et bénéfices de l’HYT

Des études statistiques ont révélées qu’avec une pratique régulière pendant au minimum 3 mois, le taux d’hormones est rétabli, les déséquilibres émotionnels (irritabilité, insomnie, anxiété, baisse de libido, changements d’humeur, fatigue, etc…) sont éliminés. Mais certaines symptômes disparaissent aussi dès le début de la pratique.

l’HYT élimine en grande partie les effets secondaires liés aux années qui précèdent et qui suivent la ménopause: bouffées de chaleur, fatigue, baisse de libido, muqueuses sèches, stress, irritabilité, crises d’angoisse et de pleurs, sentiment de panique, migraine, perte de mémoire, etc. On remarque aussi un effet bénéfique sur la peau sèche et les cheveux et ongles cassants. L’HYT aide aussi à  prévenir l’ostéoporose et les maladies cardio-vasculaires.

À qui s’adresse l’HYT ?

Dinah Rodrigues: « L’HYT est utile à toutes les femmes: à l’adolescence si elles sont sujettes aux troubles hormonaux, comme le syndrome prémenstruel, les coliques menstruelles, le syndrome des ovaires poly-kystiques ou de saignements excessifs. Elle est d’une grande efficacité pour les femmes souffrant d’infertilité liée à un dérèglement hormonal. Il n’y a pas de limite d’âge pour la pratique de l’HYT, ni de barrière physique. Il est même possible d’adapter cette pratique aux personnes en fauteuil roulant, tout en obtenant les mêmes bienfaits. »

L’HYT est recommandée dès 35 ans, âge où le taux hormonal commence à baisser, mais aussi pour des femmes de tout âge ayant un déséquilibre hormonal, surtout des problèmes de thyroïde, ou un taux d’hormones trop bas.  Elle agit sur le plan physique, grâce à des exercices et postures qui permettent d’assouplir le corps, le renforcer et l’entretenir ; sur le plan physiologique en harmonisant les fonctions du corps et en relançant la production d’œstrogènes, mais aussi sur le plan énergétique en dirigeant le prâna dans tout le corps permettant ainsi une meilleure vitalité.

La fréquence de la pratique

Dinah Rodrigues recommande donc de pratiquer au moins 3, 4 fois par semaine ou tous les jours une demi-heure si l’on veut obtenir des résultats très rapides. Des études statistiques ont révélées qu’avec une pratique régulière au bout de 2 à 4 mois, le taux d’hormones est rétabli, les déséquilibres émotionnels (irritabilité, insomnie, anxiété, baisse de libido, changements d’humeur, fatigue, etc.) sont éliminés.Presque tous les symptômes disparaissent, ceux qui persistent sont infimes.

Certaines contre-indications sont à prendre en compte très sérieusement, elle seront précisées lors de l’entretien d’inscription.

Contact : 06 68 80 50 00.